Présentation de la revue

La revue Frontière·s est soutenue par la Maison de l'Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux. Cette revue d’archéologie, histoire & histoire de l’art se destine à offrir un espace de réflexion épistémologique en Open Access aux chercheurs dont les travaux portent sur les sociétés antiques et médiévales. Son objectif est de proposer à la communauté scientifique un support de publication rapide tout en garantissant la rigueur scientifique d’une revue à comité de lecture. Cette initiative est portée par de jeunes chercheurs de la Maison de l’Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux, principal soutien du projet.

Dans les études menées sur les sociétés anciennes – Antiquité et Moyen Âge –, la notion de « frontière » est bien souvent restreinte au sens de limite étatique. Pourtant, la polysémie du mot permet d’envisager une multitude de réflexions portant sur les modalités de séparation, concrètes ou abstraites, naturelles ou construites.

C’est le sens de la revue Frontière·s : embrasser les différentes acceptions du mot « frontière », en tant que limite, non seulement géophysique, étatique ou politique, mais aussi sociale, culturelle, symbolique, linguistique, métaphysique, etc. En d’autres termes, les contributions pourront interroger tous les éléments qui créent des séparations entre les individus au sein des sociétés antiques et médiévales.

La finalité de la revue est d’appréhender la frontière comme objet transdisciplinaire et d’observer de quelle manière elle est abordée par des archéologues, historiens de l’art et historiens. Elle adopte le format de synthèses semestrielles, articulées autour de grandes problématiques.

Copyright

CC BY-NC-SA 4.0 FR