Processus éditorial

English version:
Editorial process

Principes généraux

Frontière·s, Revue d’Archéologie, Histoire & Histoire de l’Art a été officiellement lancée en janvier 2019. Elle souhaite proposer à la communauté scientifique spécialiste des sociétés anciennes un support de publication en accès libre, et par conséquent à diffusion large et rapide, mais sans se départir de ce qui est l’essence de la production scientifique, l’évaluation par les pairs.

Frontière·s est une revue à périodicité semestrielle et comprend un comité de lecture. La procédure d’évaluation par les pairs se fait selon le principe de relecture en double aveugle : l’auteur·rice d’un article est évalué·e de manière anonyme par un·e relecteur·rice anonyme.

Soumission

Un appel à contribution pour un dossier thématique est lancé tous les six mois, l’un au mois de janvier, l’autre au mois de juin. La date de limite des dépôts des articles se situe environ six mois plus tard.

Les auteur·rice·s peuvent également soumettre des articles en dehors du cadre des appels. Après acceptation par le comité de lecture, ces articles intégreront la section Varia de la revue dans un délai de 6 à 12 mois en fonction du calendrier éditorial.

Les contributeur·rice·s doivent préciser leur statut et leur organisme de rattachement. Les articles prendront la forme d’un texte de 22 000 caractères (espaces non compris) au maximum, en français ou en anglais dans le respect des normes éditoriales et bibliographiques de la revue Frontière·s.

Processus d'évaluation

Le comité de rédaction évalue et sélectionne les articles sur des critères de respect de ces normes, de l’orthotypographie et de la rigueur scientifique attendue. Il décide de la transmission ou non des articles aux relecteur·rice·s dans le respect du principe de l’évaluation par les pairs en double-aveugle : cela signifie que le·la relecteur·tice n’est pas informé·e de l’identité de l’auteur·rice et vice-versa. Les relecteur·rice·s sont choisi·e·s en priorité au sein du comité de lecture en fonction de leur domaine d’expertise et au plus près des thématiques abordées dans la contribution. Les directeur·rice·s scientifiques conservent également la possibilité, en fonction de la spécificité d’une contribution, de choisir des expert·e·s extérieur·e·s au comité de lecture, mais toujours en accord avec le comité de rédaction. De même un·e relecteur·rice déclinant l'évaluation d'un article (raison éthique, domaine d’expertise trop éloigné du sujet, incapacité temporaire, etc.) pourra proposer un·e autre expert·e mieux à même d’évaluer la contribution. Toute personne extérieure au comité de lecture consultée pour rendre son expertise recevra une invitation à le rejoindre de manière permanente.

La procédure d’évaluation d’une contribution se déroule comme suit :

  • L’article est envoyé par les directeur·rice·s scientifiques à un·e évaluateur·rice. Celui·celle-ci dispose d’un délai de huit jours pour accepter ou refuser l’expertise et en informer les directeur·rice·s scientifiques du numéro. Sans réponse de sa part dans le délai imparti ou s’il·elle refuse, l’article sera soumis à un·e autre relecteur·rice qui disposera à nouveau d’un délai de huit jours pour accepter ou refuser l’expertise.

  • Une fois que l’expert·e s'est engagé à évaluer l'article, il·elle dispose d’un délai de deux mois pour rendre son expertise aux directeur·rice·s scientifiques.

  • L’avis d’expertise des relecteur·rice·s peut aboutir à quatre cas de figure :

    • Article accepté sans réserve : l’article pourra être publié en l’état dans la revue Frontière·s ;

    • Article accepté sous réserve de révisions : l’article pourra être publié sous réserve de procéder aux révisions demandées par le·la relecteur·rice ;

    • Refus en l’état : l’article pourra être publié sous réserve de modifications substantielles et d’une réévaluation du relecteur·rice ;

    • Refus.

  • Dans le premier cas de figure, l’auteur·rice se verra notifier immédiatement l’acceptation de son article. Dans le deuxième et le troisième cas, l’auteur·rice·s se verra remettre l’avis d’expertise anonyme et disposera alors d’un délai d’un mois pour remettre sa nouvelle version. Nota : dans le troisième cas de figure, si le nouvel avis d’expertise nécessite un délai trop important, le comité éditorial pourra proposer à l’auteur·rice de publier l’article dans le numéro suivant.

  • Une fois les versions définitives soumises par les auteur·rice·s, les directeur·rice·s scientifiques communiqueront les épreuves aux auteur·rice·s qui pourront alors proposer des corrections minimes.

Anti-plagiat

À ce stade du processus éditorial, toutes les contributions sont contrôlées à l'aide du logiciel anti-plagiat Compilatio.

Contractualisation

Une fois les épreuves validées par les auteur·rice·s, la revue Frontière·s leur soumet un contrat d'auteur par lequel il·elle·s cèdent à la revue le droit de diffuser leur article sous licence Creative Commons : Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les même conditions 4.0 International (CC BY-NC-SA 4.0). Cette cession de droit se fait de manière non exclusive et les auteur·rice·s pourront publier leur contribution ultérieurement, à condition de mentionner la référence de leur publication dans la revue Frontière·s.

Diffusion et archivage

Licence Creative Commons

L’ensemble des contenus de la revue sont soumis à la licence Creative Commons : Attribution – Pas d’Utilisation Commerciale – Partage dans les même conditions 4.0 International (CC BY-NC-SA 4.0 FR).

L’utilisateur·rice est autorisé·e à :

  • Partager — copier, distribuer et communiquer les contenus par tous moyens et sous tous formats

  • Adapter — transformer et créer à partir des contenus

Selon les conditions suivantes :

  • Attribution — L’utilisateur·rice doit créditer l’article, intégrer un lien vers la licence et indiquer si des modifications ont été effectuées au texte et aux images. L’utilisateur·rice doit indiquer ces informations par tous les moyens raisonnables, sans toutefois suggérer que l’Auteur·rice le·la soutient ou soutient la façon dont il·elle a utilisé son œuvre.

  • Pas d’Utilisation Commerciale — L’utilisateur·rice n’est pas autorisé·e à faire un usage commercial des contenus de la revue, tout ou partie des matériels le composant.

  • Partage dans les mêmes conditions — Dans le cas où l’utilisateur·rice transforme, ou crée à partir du matériel composant le contenu original, il·elle doit diffuser le document modifié dans les mêmes conditions, c’est-à-dire avec la même licence avec laquelle le document original a été diffusé.

  • Pas de restrictions complémentaires — L’utilisateur·rice n’êtes pas autorisé·e à appliquer des conditions légales ou des mesures techniques qui restreindraient légalement autrui à utiliser le document dans les conditions décrites par la licence.

La revue ne peut retirer les autorisations concédées par la licence tant que l’utilisateur·rice applique les termes de cette licence.

Les images ou tout autre matériel tiers figurant dans la revue sont soumis à la même licence Creative Commons, sauf indication contraire explicitement mentionnée en légende du matériel en question. Si le matériel n’est pas inclus dans la licence Creative Commons de l’article et que l’utilisation que vous souhaitez en faire n’est pas autorisée par la réglementation ou dépasse l’utilisation autorisée, vous devrez obtenir l’autorisation directement auprès du détenteur du droit d’auteur.

Dépôt dans une archive ouverte

Lorsque les épreuves sont validées et les contrats signés, les articles peuvent être publiés. Chaque auteur·rice se voit remettre son article édité au format PDF (PDF éditeur). Ce dernier ne pourra en aucun cas être versé sur des plateformes de réseaux académiques commerciales type academia.edu ou researchgate.net. En revanche, l’auteur·rice est encouragé·e à déposer le PDF éditeur de son article sur la plateforme HAL ou toute autre plateforme institutionnelle d’archivage scientifique en accès ouvert.

S'il·elle·s le souhaitent, il·elle·s peuvent également déposer les versions soumise (preprint) et acceptée par le comité de lecture (postprint) à condition de mentionner explicitement que la version déposée n'est pas celle approuvée par la revue Frontière·s.

Six mois après la parution du numéro, tous les articles dans leur version éditée seront versés sur l'archive ouverte HAL par le·la secrétaire de rédaction, si leur auteur·rice ne l’a pas déjà versé.

Les numéros sont intégralement téléversés sur la plateforme Internet Archive dès leur publication.

Droits d'auteur

CC BY-NC-SA 4.0