n° 3 | 2001 : Les lieux de la modernité (265 p.)

Sous la direction de Jean-Claude Lanne

Ce volume de Modernités russes établit comment un lieu peut déterminer certaines propriétés d’une œuvre d’art et comment cette dernière, en retour, pourra intégrer en elle certaines des qualités du lieu où elle a été conçue. Tâche difficile, vu la singularité de cet espace multiforme qu’est l’Empire russe depuis l’époque où il prétend incarner la synthèse des temps, des lieux et des cultures, depuis ce xviiisiècle qui vit émerger la Russie comme puissance moderne, européenne d’abord, puis mondiale, véritable paradigme cosmique pour maints penseurs russes désireux de constituer le « lieu » russe en modèle universel. Cet espace est traversé de clivages, de conflits, de contradictions, et de contrastes qui reflètent les vicissitudes de l’histoire du pays : le Septentrion et le Midi, l’Orient et l’Occident, la ville et la campagne s’y affrontent, mais aussi les villes entre elles, chacune revendiquant sa part de modernité, Moscou, Saint-Pétersbourg, Kiev, Tiflis, Vladivostok et bien d’autres encore.

Sommaire

Présentation par Jean-Claude Lanne

I. La philosophie du lieu

  • Dmitri Segal, Искусство, социальность и наука

  • Maryse Dennes, Science du logos et topologie du savoir

  • Françoise Lesourd, Lev Karsavin et l’espace eurasien, de l’absence à l’utopie

  • Rodolphe Baudin, Le jardin philosophique de Dmitriev-Mamonov, entre rêverie scientifique et modernité littéraire

  • Michel Niqueux, Un lieu de pèlerinage de la modernité russe, le lac mythique de Kitež

  • Gérard Conio, Endotopie et exotopie chez Bulgakov

II. Le lieu littéraire

  • Charles Bourg, Le chaos, lieu de modernité

  • Olga Medvedkova, Les paradoxes de la modernité passéiste dans le livre de Georgij Lukomskij, Saint-Pétersbourg moderne

  • Jean- Claude Lanne, Astsu, tentative de topographie futurienne

  • Hélène Henry, Les lieux d’Innokentij Annenskij (retour à Tsarskoïé selo)

III. Les lieux de naissance de la modernité

  • Sabine Breuillard, Harbin, ou l’infusion de la modernité

  • Irina Fougeron, Vasilij Grossman et le procès de la modernité

  • Laure Troubetzkoy, Le cercle d’Abamtsevo, entre utopie rétrospective et réalité

  • Manon Waller, La modernité du roman de Bogdanov L’Étoile rouge

  • Régis Gayraud, L’avant-garde aux marches de la Russie : Tiflis, une cité futuriste

IV. La création du lieu

  • Alexandre Stroev, Le mythe de l’antiquité dans la politique et l’architecture russes du xviiisiècle

  • Jean Breuillard, Paris et Londres, ou les ambiguïtés de la modernité

  • Gérard Abensour, La maison de jeu sur la scène de l’opéra (Čajkovksij, Prokof’ev et Stravinskij)

  • Galina Kabakova, Les gratte-ciels staliniens, entre l’oral et l’écrit

  • Georges Nivat, « Morbus rossicus »

Droits d'auteur

CC-BY