Laurent Mauvignier, Ce que j’appelle oubli

p. 37

Bibliographical reference

Laurent Mauvignier, Ce que j’appelle oubli, 2011, Éditions de Minuit, 64 p., 7,10 euros.

Text

Qui n’a pas ressenti d’émotion en voyant assis par terre un homme, une femme avec ou sans chien ? Qui n’a pas été tenté de changer de trottoir ou de regarder ailleurs ? L’histoire racontée dans ce livre confronte le lecteur à ces petites trahisons du quotidien, mais il va au-delà. Ce que j’appelle oubli raconte par la fiction un fait divers d’une banalité dramatique et tragique et renvoie le lecteur à ce monde anonyme dans lequel il baigne.

Le déroulement de l’histoire fait penser à une pièce classique en cinq actes.

Le livre commence comme on prendrait un film en route. Laurent Mauvignier pousse immédiatement le lecteur dans l’inconfort. Aucune place n’est laissée à une introduction. On est embarqué comme l’a été son personnage principal, héros sans gloire, par des vigiles dépourvus de manières. Son écriture s’enroule autour de l’histoire en un jet continu d’une seule phrase. L’impression de malaise grandit tout au long de ce court livre d’une soixantaine de pages grâce à l’effet caméra de l’écriture. On est à la fois en train de filmer et témoin direct passif et tiers pris à partie. Tout au long du récit, l’écriture s’incarne, devient agonie entrecoupée de flashs racontant une vie, cette vie que les autres, plus ou moins autorisés à juger, ont nié. Il fallait ce souffle de l’écrit pour traverser les derniers instants de cet homme mort sous les coups et rallumer la petite lumière d’espoir qui s’est éteinte en lui.

References

Bibliographical reference

Jean-Paul Eckenspieller, « Laurent Mauvignier, Ce que j’appelle oubli », Canal Psy, 113/114 | 2015, 37.

Electronic reference

Jean-Paul Eckenspieller, « Laurent Mauvignier, Ce que j’appelle oubli », Canal Psy [Online], 113/114 | 2015, Online since 09 avril 2021, connection on 28 novembre 2021. URL : https://publications-prairial.fr/canalpsy/index.php?id=1479

Author

Jean-Paul Eckenspieller

By this author