À l’ISAE : vers la médiation, la culture de l’information et les nouvelles formes d’accès au savoir

DOI : 10.35562/arabesques.2035

p. 18-19

Outline

Text

L’Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace (ISAE), qui a le statut d’établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel de type Grand établissement (EPSCP- Grand établissement), est issu du rapprochement, en 2007, de SUPAERO (1909) et de l’ENSICA (1945) ; l’ISAE constitue un pôle mondial de formation et de recherche dans les domaines aéronautique, spatial et systèmes connexes.

Placé sous tutelle du ministère de la défense, l’Institut délivre des formations de haut niveau d’ingénieurs (SUPAERO & ENSICA), de masters, de masters spécialisés et de doctorats aux débouchés diversifiés : études scientifiques et techniques, recherche et développement, logistique, conseil, finances…

Dans Archipel & dans le Sudoc

Le service documentation de l’ISAE, composé de sept personnes, gère les deux bibliothèques, situées sur chaque campus, qui viennent en support de la politique pédagogique et scientifique de l’Institut, ainsi que des services annexes (recherches, capitalisation et exploitation des ressources issues de l’Institut, formations à la recherche d’informations).

Notre axe de progrès principal porte sur un déplacement du positionnement du service documentation vers la médiation, la culture de l’information et les nouvelles formes d’accès au savoir.

À l’ISAE

Image

Malgré toutes nos évolutions, la bibliothèque, ce sont encore des livres !

Crédit photo : ISAE – www.jpgphotographie.com

Le premier volet du processus visait à améliorer la visibilité des fonds des bibliothèques à travers l’intégration au Système universitaire de documentation (Sudoc). Cette intégration a été faite via le SICD, le service interétablissements de coopération documentaire, de Toulouse, rattaché au PRES, le pôle de recherche et d’enseignement supérieur, depuis janvier 2008. Le SICD nous a aidés durant toute la phase de mise en œuvre technique. Il a également joué le rôle d’interlocuteur auprès de l’ABES.

Le travail de préparation a débuté dès janvier 2009 car nous devions réinformatiser les fonds (les deux bibliothèques ayant auparavant deux logiciels différents et peu pratiques) pour adopter le logiciel du réseau - Horizon. Simultanément, nous avons procédé à un changement de classification pour passer d’une classification « maison » devenue obsolète à la classification Dewey. Nos fonds sont donc harmonisés ce qui en simplifie l’accès à la fois physiquement dans nos bibliothèques et virtuellement sur le catalogue en ligne.

Depuis mai 2010, nos ouvrages sont visibles dans le Sudoc et Archipel, le catalogue collectif des bibliothèques universitaires de Toulouse et Midi- Pyrénées. En plus d’élargir l’offre de services pour nos lecteurs (ils ont désormais accès à toutes les bibliothèques du réseau Archipel, ils disposent d’un compte lecteur en ligne, etc.), nous espérons faire profiter la communauté de nos fonds spécialisés dans les domaines liés à l’aéronautique et l’espace.

Cette reprise en main du fonds « papier » s’est accompagnée d’un volet numérique avec l’accroissement de nos ressources électroniques (inexistantes jusqu’en 2007). La visibilité des ressources électroniques a été améliorée grâce à la mise en place par le SICD d’un résolveur de liens et d’une liste AZ consultable en ligne (réseau et établissement).

Concernant les thèses, nous espérons pouvoir passer en production, au 1er janvier 2011, dans Star – Signalement des thèses électroniques, archivage et recherche.

Un autre projet/étape, important pour nous, était de promouvoir les publications issues de la recherche à l’ISAE. Nous avons participé à la mise en place de l’archive ouverte OATAO (Open Archive Toulouse Archive Ouverte) pilotée par l’Institut national polytechnique de Toulouse. Le développement de cette plateforme était concomitant avec la création de l’ISAE : il y avait là pour nous une opportunité de proposer à nos chercheurs un outil commun sur mesure. Cela a renforcé l’implication de la documentation dans la recherche. Depuis notre démarrage début 2008, près de 700 publications de l’ISAE y sont déposées (au 15 juillet 2010) ce qui représente environ 70 % de notre production scientifique depuis 2006.

Politique éditoriale & diffusion de la culture

Grâce à ces deux aboutissements, nous disposons maintenant de bonnes bases pour poursuivre le développement de nouveaux projets tout en capitalisant les compétences acquises.

Fin 2009, le service documentation a été sollicité pour s’impliquer dans la politique éditoriale de l’ISAE ; encore une opportunité de s’intégrer dans un projet global de l’établissement.

L’un des objectifs est d’éditer une collection d’ouvrages scientifiques issus de la recherche et de la formation à l’ISAE.

Un autre aspect de la politique éditoriale concerne les ressources pédagogiques numériques. L’ISAE avait déjà mis en place un LMS (Learning Management System). Toutefois cet outil d’animation pédagogique ne peut pas servir d’entrepôt de stockage des documents à long terme.

Il s’agit donc de mettre en place l’entrepôt de ressources pédagogiques pour aboutir à une organisation et une gestion efficace permettant la publication de ces ressources sous un format normalisé.

Les services à l’usager font eux aussi l’objet d’une réflexion au sein du service documentation. Encore une opportunité saisie : la formation d’un groupe de travail au sein du PRES de Toulouse sur la réalisation d’un module « Maîtrise de l’information » dans le cadre du C2i-Mi – certificat informatique et internet (niveau 2) Métiers de l’ingénieur. Nous souhaitons créer des modules interactifs, accompagnés de séances de tutorat. Cette démarche devrait permettre de mieux gérer les différents niveaux de connaissance des étudiants et de dynamiser les cours que nous dispensions jusqu’à présent sous la forme plus classique de cours magistraux et travaux pratiques.

Enfin, nos ingénieurs (en devenir ou personnel de l’Institut) sont également en demande d’ouverture culturelle. Le papillonnement, la curiosité intellectuelle sont nécessaires au développement de leur imagination et donc de leur compétence à innover.

À partir de la rentrée 2010, nous allons nous investir sur ces aspects culturels (expositions, rencontres…) notamment à travers notre participation au service « Diffusion de la culture des sciences et des techniques » (DCST) du PRES de Toulouse.

Le service documentation de l’ISAE essaie de capter les opportunités et faire jouer les réseaux pour mener à bien différents projets qui consistent en autant d’étapes vers l’amélioration de la diffusion du savoir et l’élargissement de la connaissance.

Pour garantir une cohésion à l’ensemble, l’adoption de standards internationaux (que ce soit Unimarc ou le protocole OAI) a été, et reste pour nous primordiale. Cela nous garantit des possibilités d’échanges et ouvre la voie à des coopérations internationales.

Nous pouvons ressentir que le positionnement du service a changé car nous sommes d’ores et déjà plus intégrés au sein de notre établissement et nous espérons que cette intégration ira encore au-delà.

De la nécessité des réseaux

Les réseaux jouent un rôle primordial dans le développement et la création d’une dynamique. Ceux qui ont joué ce rôle pour l’ISAE sont principalement Couperin, le consortium universitaire de publications numériques, le PRES de Toulouse (SICD) et la CGE (Conférence des grandes écoles).

Moins connue des universités que Couperin ou les PRES, la CGE, à travers son groupe documentation, a vocation à rassembler et créer un dialogue entre les structures documentaires de la CGE riches de leur diversité. La CGE promeut auprès de ses membres les outils de collaboration tels que le Sudoc car les grandes écoles disposent de fonds souvent très spécialisés. Le groupe organise des rencontres, suit des indicateurs annuels et souhaite proposer une journée d’études en 2010-2011.

Illustrations

À l’ISAE

À l’ISAE

Malgré toutes nos évolutions, la bibliothèque, ce sont encore des livres !

Crédit photo : ISAE – www.jpgphotographie.com

References

Bibliographical reference

Sylvie Mersadier, « À l’ISAE : vers la médiation, la culture de l’information et les nouvelles formes d’accès au savoir », Arabesques, 60 | 2010, 18-19.

Electronic reference

Sylvie Mersadier, « À l’ISAE : vers la médiation, la culture de l’information et les nouvelles formes d’accès au savoir », Arabesques [Online], 60 | 2010, Online since 27 juillet 2020, connection on 19 janvier 2022. URL : https://publications-prairial.fr/arabesques/index.php?id=2035

Author

Sylvie Mersadier

Documentation - Institut supérieur de l’aéronautique et de l’espace - ISAE 10 avenue Édouard-Belin - BP 54032 - 31055 TOULOUSE CEDEX 4 - www.isae.fr

sylvie.mersadier@isae.fr

Author resources in other databases

Copyright

CC BY-ND 2.0