93 | 2019
Bibliothèques et science ouverte

Expérimenter de nouvelles formules

En consacrant son dossier à la notion de Science ouverte, ce nouveau numéro d’Arabesques ne prétend pas faire œuvre originale, tant le sujet - entre, côté clair, le « Plan national pour la science ouverte » ou le  « Plan S » (évoqués dans le dossier) et, côté obscur, les négociations de plus en plus difficiles avec les éditeurs scientifiques et autres diffuseurs commerciaux - occupe le devant de la scène, plus seulement dans le monde des bibliothèques universitaires, mais désormais comme enjeu politique national et international.

Cependant, au-delà de la nécessaire introduction aux termes du débat et à ses enjeux, l’originalité de ce dossier tient au fait qu’il présente une série de réalisations concrètes, positives, efficaces, qui soulignent que, loin des craintes de dépossession souvent évoquées par les professionnels de la documentation, l’implication des établissements dans la Science ouverte est nécessaire, indispensable, décisive pour renforcer les liens des bibliothécaires avec les chercheurs, la recherche et l’ensemble des composantes du monde de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Attachment