Enjeux et place du partenariat Service Commun de Documentation - Service Tice

DOI : 10.35562/arabesques.735

p. 11-13

Outline

Text

Quelle est la place des bibliothèques dans la formation au numérique conduite dans les universités aujourd’hui ? C’est cette question qui est au cœur de la mise en place d’un partenariat entre services Tice et bibliothèques universitaires. Exemple de la collaboration SCD – Service Tice de l’Université de Pau.

Il semblait difficile pour le Service Commun de Documentation (SCD) de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (Uppa) de continuer à organiser des formations documentaires en présentiel sans se diversifier davantage, notamment sur le terrain du numérique. Un partenariat renforcé entre le SCD et le service Tice1 de l’établissement (pôle Accompagnement et Ressources aux Tice) a permis de répondre à ces attentes. La dynamique entre les deux services et les personnes participant aux projets a ainsi abouti à un certain nombre de réalisations concrètes dont les Mooc2, mais pas seulement. Ces réalisations pratiques reflètent les préoccupations d’aujourd’hui, lorsqu’il est question de formation au numérique portée par l’université : comment participer à la réduction de la fracture numérique, comment assurer une plus large diffusion des savoirs, non seulement auprès du public universitaire mais au-delà vers le plus grand public ? Comment participer à l’évolution des méthodes pédagogiques universitaires ? Comment (re)placer la bibliothèque universitaire au cœur des apprentissages universitaires ? Autant de questions qui peuvent trouver en partie leurs réponses dans des projets concrets menés par les deux services.

De plus, les acteurs en charge des projets ont tiré des bénéfices certains : partage et développement de compétences, échange de savoir-faire, place renouvelée de la bibliothèque universitaire dans la formation documentaire, plus grande légitimité des bibliothécaires qui interviennent dans le domaine du numérique. L’enjeu pour les deux services a été de développer les formations au numérique de manière collective et d’asseoir une véritable expertise commune.

À l’Université de Pau, le service Tice et le Service Commun de Documentation proposent depuis quelques années un certain nombre d’actions communes à destination des enseignants et des étudiants de l’établissement : formation du personnel, ateliers « Club Numérique »3, Certificat informatique et internet (C2i) niveau 1, Master Métiers de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation, Unité d’Enseignement Doc-Tice portant sur les ressources et outils numériques, création de modules pour le Mooc « Le meilleur du web ».

La mutualisation des compétences4 des formateurs (ingénieurs pédagogiques et bibliothécaires) pour proposer une offre de formation concertée dans le domaine de la culture numérique et identifier un lieu physique dédié à l’apprentissage et à la promotion des usages est vite apparue comme un atout de taille dans le développement d’une stratégie numérique commune.

Tout a commencé lors de la réponse à l’appel à projet Région Aquitaine de 2011 :

« L’Uppa formera et accompagnera ses enseignants au numérique, en proposant des formations mais surtout en créant, aussi bien pour les enseignants que pour les étudiants un “open space” (hub) de création, de formation et d’échange sur les usages du numérique à l’université. Cette structure aura un rôle d’“agitateur sur le campus” avec l’organisation et l’accueil d’événements transdisciplinaires visant à encourager les rencontres entre les communautés et les publics. Elle offrira aussi des démonstrations et des formations sur l’ensemble des équipements numériques existants ou émergents »5.

Le service Tice étant relativement éloigné du cœur du campus, l’ouverture d’une salle dédiée aux formations et équipée de matériels techno-pédagogiques au centre du campus, est logiquement apparue comme une priorité. Les bibliothèques universitaires ont été naturellement sollicitées dans cette réflexion, notamment dans l’intérêt d’homogénéiser les formations SCD/Tice déconnectées les unes des autres.

Des réalisations multiples

Les financements obtenus en 2012 grâce à cet appel à projet ont permis tout d’abord de proposer, dès janvier 2013, un lieu identifiable, le Club Numérique6, pour la diffusion, le partage et la mutualisation des usages et de la culture numérique. L’espace s’inspire du modèle des « Learning centres »7 car il repose non seulement sur la collaboration des deux services universitaires mais aussi sur la mise en place de plusieurs espaces d’apprentissage : des espaces formels centrés sur la formation (ateliers proposés régulièrement les jeudis) et des espaces informels ouverts dédiés à l’usage des outils et à la diffusion de ressources numériques.

Fort de ce succès (rayonnement des actions de formation auprès du personnel et des étudiants), ce partenariat a permis d’assurer un meilleur accompagnement des usagers et une mutualisation des compétences et de l’offre de formation.

En juin 2013, avec la généralisation du C2i niveau 1 dans les licences, une nouvelle réalisation commune voit le jour : l’ouverture d’une Unité d’Enseignement Doc-Tice qui a pour objectif de proposer aux étudiants de licence (L1, L2, L3) une formation visant la maîtrise des compétences numériques de recherche documentaire, de communication et de travail collaboratif indispensables à la réussite des études universitaires. Cette UE permet aux étudiants de toutes les disciplines qui la suivent de valider les domaines D4 : « Organiser la recherche d’informations » et D5 : « Travailler en réseau, communiquer et collaborer » du C2i niveau 1. Constituée d’une équipe de formateurs et de professionnels des BU et des Tice, cette collaboration a également conduit les équipes à se lancer dans une nouvelle aventure : celle de la production de modules d’un Mooc pour France Université Numérique (FUN)8.

L’expérience du Mooc

La collection des Mooc « Compétences numériques et C2i » est une initiative de la mission du numérique de la Direction générale pour l’enseignement supérieur et l’insertion professionnelle (DGESIP – MENSR) et fait partie de la première vague de Mooc sur le portail FUN.

Cette collection comprend quatre Mooc9. Elle permet de se former aux compétences du référentiel C2i niveau 1. Un binôme, constitué d’une ingénieure pédagogique et d’une bibliothécaire du SCD, a travaillé à la réalisation de deux modules pour le Mooc « Le meilleur du Web » : « Évaluer la qualité de l’information et « Mettre en place une veille informationnelle ».

Les contenus pédagogiques s’appuient sur des vidéos de type screencast (diaporamas animés et sonorisés)10, des questionnaires à choix multiples (QCM) auto-correctifs, des outils collaboratifs (wiki, chat, forum…), des réseaux sociaux (google+ et twitter).

Les QCM, en fin de chaque module et à la fin du Mooc, permettent aux participants de s’assurer de l’acquisition des connaissances tandis que les activités, conçues pour favoriser l’interactivité et la collaboration entre apprenants, peuvent être applicatives ou formatives. Une mission facultative permet la mise en situation des connaissances.

Tout au long du Mooc, des séances de chat sont organisées pour pouvoir répondre aux questions des apprenants et permettre des échanges en direct. Certaines de ces séances sont accompagnées d’un quiz en temps réel, apprécié par les apprenants pour ses feedbacks immédiats. Les retours des apprenants font ressortir l’importance de l’aspect social et collaboratif du Mooc pour la co-construction de l’apprentissage11.

La collaboration étroite et de longue date entre le service Tice et le SCD a facilité les échanges. La répartition des tâches pour la réalisation du Mooc tenait compte des compétences individuelles : la formatrice du SCD a travaillé essentiellement sur le contenu et l’ingénieure pédagogique s’est concentrée sur la scénarisation et les aspects techniques des contenus.

Cette expérience collaborative a permis de constituer une équipe de formateurs pluridisciplinaire, dynamique et fortement impliquée dans l’innovation pédagogique.

Plus particulièrement, l’expérience du Mooc ouvre des pistes de réflexion pour concevoir des formations permettant de répondre aux défis actuels des BU : former des effectifs importants, répondre aux besoins spécifiques de chaque étudiant et asseoir la légitimité des bibliothécaires dans la formation des étudiants en mettant en œuvre des méthodes pédagogiques innovantes.

« I Mooc », IlonkaTallina

Image

Flickr (CC BY-NC-SA 2.0)

La technologie au service d’une pédagogie innovante12

L’objectif est de donner aux apprenants une plus grande autonomie dans la construction de leur parcours de formation tout en favorisant leur motivation et de proposer des formations fondées sur une base commune avec des possibilités de parcours personnalisés, s’adaptant au profil et au mode d’apprentissage de chaque apprenant. La différenciation peut se faire par discipline ou par niveau, laissant à l’étudiant le choix d’approfondir telle ou telle compétence selon ses besoins et ses centres d’intérêts. Dans ces formations, les étudiants disposent d’un suivi personnalisé de la part de l’enseignant. En s’appuyant sur les outils numériques, le tuteur peut construire un apprentissage collaboratif, incluant l’évaluation par les pairs et les activités collaboratives. Les apprenants ont à leur disposition des espaces d’interaction pour initier une dynamique de co-construction.

Des modules scénarisés sur la plateforme d’apprentissage de l’université (Moodle) peuvent être utilisés comme supports pour des cours en présentiel, en mode hybride ou entièrement à distance. Les outils numériques compatibles avec les supports nomades (smartphones, tablettes, etc) permettent de répondre au phénomène d’éclatement des lieux d’apprentissage, et apportent la connaissance partout - à l’université, chez soi, dans les transports…

Développer nos formations en innovant est un enjeu majeur pour promouvoir les compétences informationnelles que nous devons transmettre aux étudiants aujourd’hui.

L’ensemble de ces expériences montre l’intérêt d’une collaboration affirmée entre différents acteurs de l’université. Les bibliothèques universitaires et les services Tice, en mutualisant leurs compétences, renforcent la place de la formation documentaire et la font évoluer. De nouvelles formes de transmission des savoirs émergent pour le bien des apprenants.

Exemple d’une « mission » proposée aux participants du Mooc pour mettre en pratique leurs connaissances

Mettre en place une veille :
Réaliser un document avec une introduction présentant la thématique de la veille. Ce document comprendra :

  • la liste commentée des références aux flux (en veillant à appliquer la norme pour ces références à des ressources du web).
  • une copie d’écran de l’agrégateur de flux utilisé, où apparaissent les flux qui y sont agrégés. Cette mission peut être menée individuellement ou en équipe avec d’autres apprenants du Mooc.
NOM DU PROJET OBJECTIF DESCRIPTION Nombre maximum de participants à ce projet (vous y compris)
JARDIN ÉCOLOGIQUE • Écologie et biodiversité appliquées à la culture de jardin partagé
• Alimenter le blog d’une association avec des articles fiables et pertinents
• Constituer une veille via l’outil netvibes afin de sélectionner les informations en adéquation avec la philosophie du blog :
http://www.arcenciel-centresocioculturelcantondecozes.com/jardin-du-poete/
• Diffuser les informations les plus adaptées au projet.
4
DROIT À L’OUBLI NUMÉRIQUE Comment disparaître du web ? Droit national, européen voire international.
Responsabilité personnelle, procédure, mesure à prendre pour éviter ce problème. Élimine-t-on vraiment ces traces ?
2
EXPOSITION-TOUCHER Recenser les expositions ayant déjà été réalisées et nécessitant de passer par le toucher afin d’être appréciées Organiser une veille et une recherche documentaire sur les expositions passées.
Définir le cadre d’une exposition à venir.
Lister des exposants potentiels.
3

1 Technologies de l’information et de la communication pour l’éducation.

2 Massive open online course (formation en ligne ouverte à tous).

3 UPPA, pôle Artice. Club Numérique [en ligne]. 2015. [Consulté le 9 novembre 2015]. Disponible à l’adresse : http://dn.univ-pau.fr/live/artice/

4 Cf. note 10.

5 UPPA, Cratice. Les volontaires numériques : Appel à Projets 2011 Région Aquitaine, volet « Pédagogie et Qualité de l’Enseignement Supérieur ».

6 Cf. note 3.

7 Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MENESR), Campus d’avenir : concevoir des espaces de formation à

8 MENESR, France Université Numérique [en ligne]. [s. d.]. [Consulté le 6 novembre 2015]. Disponible à l’adresse : https://www.

9 Collectif d’enseignants C2I. FUN-4 Mooc : Compétences numériques et C2i [en ligne]. 2013. [Consulté le 2 décembre 2015]. Disponible à l’adresse :

10 Collectif d’enseignants C2I. Compétences numériques : Mooc « le meilleur du Web », vidéos. Dans : Canal U le 6 novembre 2015]. Disponible à l’

11 MOCQUET, Bertrand. Bilan de mise en œuvre de la collection de Mooc "Compétences du numérique et C2i" [en ligne]. MENESR 2015. [Consulté le 6

12 SCD et Uppa. Pôle Artice. La pédagogie collaborative en bibliothèque universitaire [en ligne]. 2015. [Consulté le 9 novembre 2015]. Disponible à l

Notes

1 Technologies de l’information et de la communication pour l’éducation.

2 Massive open online course (formation en ligne ouverte à tous).

3 UPPA, pôle Artice. Club Numérique [en ligne]. 2015. [Consulté le 9 novembre 2015]. Disponible à l’adresse : http://dn.univ-pau.fr/live/artice/102-Pôle+ARTICE+Services/102-D-Pôle+ARTICE-Pédagogie+Numérique/

4 Cf. note 10.

5 UPPA, Cratice. Les volontaires numériques : Appel à Projets 2011 Région Aquitaine, volet « Pédagogie et Qualité de l’Enseignement Supérieur ».

6 Cf. note 3.

7 Ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MENESR), Campus d’avenir : concevoir des espaces de formation à l’heure du numérique, 2015.

8 MENESR, France Université Numérique [en ligne]. [s. d.]. [Consulté le 6 novembre 2015]. Disponible à l’adresse : https://www.france-universite-numerique-mooc.fr/.

9 Collectif d’enseignants C2I. FUN-4 Mooc : Compétences numériques et C2i [en ligne]. 2013. [Consulté le 2 décembre 2015]. Disponible à l’adresse : http://dai.ly/x15c8r8

10 Collectif d’enseignants C2I. Compétences numériques : Mooc « le meilleur du Web », vidéos. Dans : Canal U le 6 novembre 2015]. Disponible à l’adresse : https://www.canal-u.tv/producteurs/c2i/collection_1/c2i_niveau_1/mooc.

11 MOCQUET, Bertrand. Bilan de mise en œuvre de la collection de Mooc "Compétences du numérique et C2i" [en ligne]. MENESR 2015. [Consulté le 6 novembre 2015]. Disponible à l’adresse : https://www.researchgate.net/publication/280556740_Bilan_de_mise_en_oeuvre_de_la_collection_de_MOOC_Comptences_du_numrique_et_C2i.

12 SCD et Uppa. Pôle Artice. La pédagogie collaborative en bibliothèque universitaire [en ligne]. 2015. [Consulté le 9 novembre 2015]. Disponible à l’adresse : http://fr.slideshare.net/jmercher/la-pdagogie-collaborative-en-bibliothque?ref=http://fr.slideshare.net/jmercher/slideshelf.

Illustrations

« I Mooc », IlonkaTallina

« I Mooc », IlonkaTallina

Flickr (CC BY-NC-SA 2.0)

References

Bibliographical reference

Joanne Guéné-Mercher, Valérie Caron, Olivier Duteille and Krassimira Lacoustète, « Enjeux et place du partenariat Service Commun de Documentation - Service Tice », Arabesques, 81 | 2016, 11-13.

Electronic reference

Joanne Guéné-Mercher, Valérie Caron, Olivier Duteille and Krassimira Lacoustète, « Enjeux et place du partenariat Service Commun de Documentation - Service Tice », Arabesques [Online], 81 | 2016, Online since 15 janvier 2020, connection on 27 novembre 2021. URL : https://publications-prairial.fr/arabesques/index.php?id=735

Authors

Joanne Guéné-Mercher

Service Commun de Documentation

joanne.guene-mercher@univ-pau.fr

Author resources in other databases

Valérie Caron

Service Commun de Documentation

valerie.caron@univ-pau.fr

Author resources in other databases

Olivier Duteille

Pôle Artice Université de Pau et des Pays de l’Adour

olivier.duteille@univ-pau.fr

Author resources in other databases

Krassimira Lacoustète

Pôle Artice Université de Pau et des Pays de l’Adour

krassimira.lacoustete@univ-pau.fr

Author resources in other databases

Copyright

CC BY-ND 2.0