Cartothèque de Sorbonne Université : un héritage prestigieux pour les Géosciences

DOI : 10.35562/arabesques.1881

p. 16

Outline

Text

Composée d'une très riche collection de cartes géologiques, la cartothèque est intégrée à la Bibliothèque de Géosciences et Environnement de Sorbonne Université (labellisée Collex ) depuis 2016.

Située sur le campus Pierre et Marie Curie, place Jussieu, à Paris, la cartothèque de la Bibliothèque de Sorbonne Université (BSU) est héritière des collections des laboratoires scientifiques de la Sorbonne, où la première chaire d’enseignement de la géologie a été créée à la fin du XVIIIe siècle.

Depuis 2016, la cartothèque est intégrée à la bibliothèque de Géosciences et environnement de Sorbonne-Université, issue de la fusion d’une bibliothèque d’enseignement et de la bibliothèque de ‘Géologie Recherche’, précédemment CADIST en Géosciences et environnement, et actuellement labellisée Collex en Géosciences.

Fruit d’une longue histoire, la cartothèque est une des bibliothèques de référence dans ses domaines de spécialité centrés sur les géosciences, avec près de 70 000 feuilles couvrant tous les continents, les océans, la planétologie. L’essentiel des collections est constitué de cartes géologiques, mais les thématiques complémentaires sont traitées : hydrogéologie, ressources minérales, énergie, paléogéographie, environnement. Elles comprennent aussi plusieurs centaines d’atlas spécialisés, ainsi qu’un fonds important de cartes topographiques.

Ces collections n’ont cessé jusqu’à aujourd’hui de s’accroître par des acquisitions courantes et des dons réguliers. L’essentiel des cartes sont signalées et géo-référencées dans le Sudoc. A noter, l’acquisition récente du remarquable Globe géologique du monde, édité en 2017 par la Commission de la carte géologique du monde (CCGM). L’objet tridimensionnel donne une représentation détaillée de la géologie de la terre, une première !

Suite à la réhabilitation complète du campus Pierre et Marie Curie (dit ‘campus Jussieu’), la nouvelle cartothèque intégrée à la bibliothèque a ouvert ses portes en 2016, dans un espace rénové de 1000 m2 qui comprend un mobilier de stockage des cartes ainsi qu’un mobilier de consultation adapté, pour les collections de recherche. Une partie des collections est conservée en magasin.

Depuis son ouverture, la nouvelle bibliothèque cartothèque propose aussi des collections de niveau enseignement dans son « Espace Licence », en libre-accès. Répondant à la demande forte des étudiants de premier cycle, l’ensemble de la série de référence de la carte géologique de la France au 1 :50 000 est empruntable.

Image

© Sorbonne Université, Cecilia Rouilly

Un projet de visualisation cartographique

La question du signalement des collections cartographiques et de leur visibilité se pose aujourd’hui de manière prégnante : comment rendre intelligible le contenu et l’organisation de ces collections à des usagers qui méconnaissent souvent l’existence d’un catalogue ou éprouvent des difficultés à l’utiliser pour leurs recherches spécifiques de cartes ? La logique du signalement des documents de type monographique bute en effet contre la nature même des cartes, que l’on appréhende de manière spatiale et non textuelle. Un projet de visualisation cartographique des collections, datant de 2008 et visible sur le site internet de la BSU, a été relancé et modernisé : l’enjeu est de fournir aux usagers, grâce à un outil libre et gratuit, une carte du monde cliquable redirigeant le lecteur vers une liste de cartes de la zone géographique sélectionnée1.

Cette logique locale, développée au niveau de l’établissement, rencontre par ailleurs celle, nationale voire internationale, du projet CartoMundi2. Par le biais d’ateliers de travail sur l’outil en collaboration avec des collègues de la BnF et de l’Université Paris 8, le signalement de deux séries géologiques conservées à la BSU et à la BnF a pu être réalisé. Les « nouveaux » catalogueurs dans CartoMundi ont bénéficié de l’aide et de l’expérience des collègues plus aguerris à l’outil, à son fonctionnement et à la géomatique (notamment pour la constitution des tableaux d’assemblage) et aux procédures de signalement des séries. Le succès de ces ateliers permet d’envisager leur extension à d’autres partenaires : dès début 2020, des contacts ont été pris avec des collègues cartothécaires de l’Institut de Géographie (BIS) et de l’Université de Bordeaux-Montaigne, toujours dans le but de poursuivre le signalement collaboratif des séries cartographiques mais aussi de contribuer à faire émerger une culture professionnelle commune entre les établissements gestionnaires de cartothèques.

1 O. Fried, Géofeuille, automne 2019 : http://geographie.ipt.univ-paris8.fr/rubriks/carto/journalGR/accueilGR.php

2 Voir dans ce numéro : « CartoMundi : des services innovants pour la valorisation du patrimoine cartographique », pp. 8-9.

Notes

1 O. Fried, Géofeuille, automne 2019 : http://geographie.ipt.univ-paris8.fr/rubriks/carto/journalGR/accueilGR.php

2 Voir dans ce numéro : « CartoMundi : des services innovants pour la valorisation du patrimoine cartographique », pp. 8-9.

Illustrations

© Sorbonne Université, Cecilia Rouilly

References

Bibliographical reference

Elsa Courbin and François Bottini, « Cartothèque de Sorbonne Université : un héritage prestigieux pour les Géosciences », Arabesques, 98 | 2020, 16.

Electronic reference

Elsa Courbin and François Bottini, « Cartothèque de Sorbonne Université : un héritage prestigieux pour les Géosciences », Arabesques [Online], 98 | 2020, Online since 08 juillet 2020, connection on 21 septembre 2021. URL : https://publications-prairial.fr/arabesques/index.php?id=1881

Authors

Elsa Courbin

Bibliothèque de Sorbonne Université - Responsable de la Bibliothèque Géosciences et environnement

elsa.courbin@sorbonne-universite.fr

Author resources in other databases

François Bottini

Bibliothèque de Sorbonne Université - Responsable du pôle documentaire Sciences

francois.bottini@sorbonne-universite.fr

Author resources in other databases

Copyright

CC BY-ND 2.0