La Casa de Velázquez, au cœur des mondes ibériques

DOI : 10.35562/arabesques.427

p. 12-13

Index

Mots-clés

bibliothèque

Outline

Text

À Madrid, au sein d’une « maison » où se réunissent artistes et scientifiques français venus étudier la culture hispanique, la bibliothèque de la Casa de Velásquez occupe une place essentielle en appui aux activités de recherche et de formation.

Fondée en 1920 et inaugurée en 1928, la Casa de Velázquez s’est vu attribuer la mission de « développer les activités créatrices et de recherches relatives aux arts, aux langues, aux littératures et aux sociétés des domaines hispanique, ibérique, ibéro-américain [...] et maghrébin » (décret n° 2011- 164 relatif aux Écoles françaises à l’étranger). Bombardée pendant la guerre civile espagnole1, elle fut partiellement détruite et les collections de la bibliothèque disparurent entièrement. En 1959, au terme de quatre années de reconstruction, l’institution réintégra son site d’origine.

La Casa de Velázquez, qui réunit tout à la fois un centre de recherche de niveau international dans le champ des sciences humaines et sociales – l’École des hautes études hispaniques et ibériques (EHEHI) – et un centre de création artistique – l’Académie de France à Madrid (AFM) – contribue à la formation d’artistes, de chercheurs et d’enseignants- chercheurs. L’existence de l’AFM en son sein fait sa singularité parmi le réseau des cinq Écoles françaises à l’étranger.

La bibliothèque de la Casa de Velázquez « croquée » par Juan Maria en 2014

Image

Juan María / Flickr (CC BY-NC-SA 2.0)

Des « mélanges » bientôt en accès libre

Spécialisée dans l’aire de compétence de l’institution, la bibliothèque de la Casa de Velázquez occupe une place stratégique et vient en appui aux activités de recherche et de formation. Elle possède plus de 120 000 volumes et 1 700 titres de périodiques (dont 730 vivants).

Ouverte 59 heures par semaine, elle met à la disposition des chercheurs 64 places assises. L’accès à son fonds est entièrement libre et gratuit. Le catalogue de la bibliothèque est accessible sur place et à distance via le web, avec une forte visibilité internationale grâce à son intégration dans les catalogues collectifs universitaires français (Sudoc, depuis 2004) et espagnol (Rebiun, depuis 2012) ainsi que dans WorldCat.

En matière d’édition scientifique, le service des publications de la Casa de Velázquez édite trois collections d’ouvrages et une revue, Mélanges de la Casa de Velázquez, actuellement disponible sur la plateforme CAIRN, mais qui basculera début 2018 sur OpenEdition Journals en accès HTML libre. Actuellement, une réflexion est menée sur l’édition numérique d’une collection de sources.

 

Image

© Casa de Velázquez

Une étroite collaboration avec le service des publications

L’enrichissement du fonds de la bibliothèque de la Casa de Velázquez passe aussi par l’existence de partenariats. La bibliothèque cultive ces collaborations avec ses nombreux partenaires du monde scientifique et culturel avec lesquels elle entretient des relations suivies en matière d’échanges et de dons. Le dispositif des échanges repose sur une étroite collaboration entre le service des publications, qui fournit les productions éditoriales de la Casa de Velázquez, et la bibliothèque qui, en contrepartie, reçoit des publications en provenance de 354 partenaires, en majorité espagnols (67,5 %).

Depuis mai 2017, la bibliothèque offre un accès sur place et à distance à la plateforme XeBook, développée par la société espagnole Xercode. Ce service de prêt de livres électroniques propose 6 000 titres pluridisciplinaires issus des plus récentes productions universitaires espagnoles.

Appuyée sur un large réseau de partenariats internationaux, la politique scientifique de l’EHEHI se décline en une vingtaine de programmes de recherche pluriannuels. Les résultats de ces derniers peuvent être édités, ou diffusés sous forme de podcasts déposés sur le site web.

L’EHEHI assure également des formations doctorales auprès de ses jeunes chercheurs (membres et allocataires), au cours desquelles sont délivrées des formations à l’IST : utilisation du gestionnaire de références bibliographiques Zotero, apprentissage de la plateforme d’archive ouverte HAL, conception et usage des outils des humanités numériques.

Par ailleurs, certains programmes de recherche développent des bases de données (programmes de l’Agence nationale de la recherche Epistola [« La lettre en Péninsule ibérique et dans l’Occident latin : héritages et transformations d’un genre littéraire, IVe-XIe siècles »], et Détroit [« Le détroit de Gibraltar, à la croisée des mers et des continents, époques ancienne et médiévale »]2, qui sont déposées sur le serveur de la Casa de Velázquez et rendues interopérables.

Le patio de la Casa de Velázquez

Image

© Casa de Velázquez

Plateforme numérique Baelo Claudia

Depuis deux ans, la Casa de Velázquez, en collaboration avec des partenaires universitaires français et espagnols, mène une activité d’inventaire, de conservation, de numérisation et de valorisation de ses archives archéologiques, et plus particulièrement celles qui concernent le site de Baelo Claudia (Cadix). Une plateforme numérique, contenant l’intégralité de la documentation archéologique provenant de six institutions, dont celle de la Casa de Velázquez, sera en accès libre à la fin de l’année 2017.

Vestiges archéologiques de l’antique cité de Baelo Claudia (Cadix)

Image

Paula / Flickr (CC BY-NC-SA 2.0)

1 L’histoire de l’institution est résumée sur son site : http://tinyurl.com/HistCasaVelazquez

2 Les projets sont exposés sur https://anr.fr/Projet-ANR-11-FRAL-0014 et https://anr.fr/Projet-ANR-10-ESVS-0009

Notes

1 L’histoire de l’institution est résumée sur son site : http://tinyurl.com/HistCasaVelazquez

2 Les projets sont exposés sur https://anr.fr/Projet-ANR-11-FRAL-0014 et https://anr.fr/Projet-ANR-10-ESVS-0009

Illustrations

https://www.casadevelazquez.org/
La bibliothèque de la Casa de Velázquez « croquée » par Juan Maria en 2014

La bibliothèque de la Casa de Velázquez « croquée » par Juan Maria en 2014

Juan María / Flickr (CC BY-NC-SA 2.0)

 

 

© Casa de Velázquez

Le patio de la Casa de Velázquez

Le patio de la Casa de Velázquez

© Casa de Velázquez

Vestiges archéologiques de l’antique cité de Baelo Claudia (Cadix)

Vestiges archéologiques de l’antique cité de Baelo Claudia (Cadix)

Paula / Flickr (CC BY-NC-SA 2.0)

References

Bibliographical reference

Elisabeth Collantes, « La Casa de Velázquez, au cœur des mondes ibériques », Arabesques, 86 | 2017, 12-13.

Electronic reference

Elisabeth Collantes, « La Casa de Velázquez, au cœur des mondes ibériques », Arabesques [Online], 86 | 2017, Online since 09 janvier 2020, connection on 28 octobre 2021. URL : https://publications-prairial.fr/arabesques/index.php?id=427

Author

Elisabeth Collantes

Responsable de la bibliothèque de la Casa de Velázquez - https://www.casadevelazquez.org

bcv@casadevelazquez.org

Author resources in other databases

Copyright

CC BY-ND 2.0