Persée : de la numérisation à la production de connaissances

DOI : 10.35562/arabesques.477

p. 8

Outline

Text

Labellisé infrastructure de recherche en lien avec CollEx, Persée, fort de son portail de référence, assurera le pilotage de la politique de numérisation, en associant les acteurs de l’ESR impliqués dans l’enrichissement, la diffusion et la préservation de contenus numérisés.

La numérisation des gisements documentaires, d’une grande richesse et complexité, rend accessibles et exploitables des corpus indispensables aux travaux de la communauté scientifique. Les chercheurs ont besoin d’un accès sans contraintes à des documents décrits, structurés, reliés entre eux par des index, des référentiels et des citations, avec la possibilité, actuellement plébiscitée, de manier et d’exploiter les données qui en sont issues. Persée, qui assume une mission générale de valorisation du patrimoine, est acteur de cette dynamique1. Si l’éventail de ses activités s’est ouvert, Persée demeure guidé par les principes définis lors de son lancement : favoriser les usages scientifiques du patrimoine documentaire, apporter une réelle plus-value aux documents numérisés et privilégier le libre accès.

Le portail et les Perséides

La réalisation la plus visible de Persée est le portail du même nom, qui réunit des collections de publications scientifiques de la première parution à la plus récente. Avec 650 000 documents en libre accès et plus de 30 millions de visites annuelles, ce portail de référence propose à un public croissant un panel étendu de publications scientifiques (revues, actes de colloque, livre, publications en série…), dans différentes disciplines, ainsi qu’une gamme d’outils de recherche et d’exploitation équivalents à ceux proposés par les portails d’édition courante. Cette expérience fondatrice a essaimé des bibliothèques scientifiques numériques présentant un haut niveau de spécialisation. Le label « Perséides » regroupe les projets réalisés en partenariat avec des équipes de recherche, des bibliothèques et des archives2. Des corpus adossés à des programmes de recherche sont numérisés, documentés, alignés sur des référentiels, diffusés par le biais de sites web dédiés et largement instrumentés pour en permettre une exploitation scientifique. L’enjeu actuel pour Persée est d’explorer d’autres modes d’exposition des données que les sites web et l’OAI et par là-même de favoriser de nouveaux usages.

Suivant cette tendance de fond, Persée a déployé data.persee.fr. Ce triple store fédère les données décrivant l’ensemble des ressources produites par Persée de manière structurée selon les principes du Web sémantique. Non seulement il contribue à leur visibilité mais aussi, et plus fondamentalement, il marque une évolution conceptuelle majeure et il offre un espace de liberté aux chercheurs : possibilité de récupérer les jeux de données qu’ils souhaitent, autonomie pour en créer, disparition des contraintes liées aux sites web traditionnels, dotés d’un design et d’une organisation figés en amont.

Nouvelles logiques

En 2016, Persée a été labellisé infrastructure de recherche en lien avec CollEx. L’ambition du dispositif CollEx-Persée est de faciliter l’accès et l’usage des ressources documentaires et de développer de nouveaux services articulés aux collections en lien direct avec les utilisateurs-chercheurs. Dans son domaine d’expertise, Persée assurera le pilotage de la politique de numérisation à mettre en œuvre en associant les acteurs de l’enseignement supérieur, de la recherche et de la culture qui sont impliqués dans la numérisation, l’enrichissement, la diffusion et la préservation de contenus numérisés (la BNF et Huma-Num en premier lieu). Cartographie des réalisations existantes, appels à projets, manifestations d’intérêt, contribution au développement des collections du portail Persée sont autant de pistes actuellement à l’étude pour fédérer un réseau de partenaires.

Que retenir de l’expérience de Persée ainsi dessinée à grands traits ? Initié pour créer une chaîne éditoriale et alimenter un portail web, Persée évolue en plateforme de recherche fédérant données, utilisateurs, outils et méthodes et bénéficiant d’une reconnaissance institutionnelle. L’évolution à l’œuvre témoigne du nouveau visage des collections numériques et des documents qui sont désormais des données reliées et éditorialisées suivant des logiques inconnues du monde de l’imprimé.

Persée en chiffres

• 22 disciplines représentées
• 246 collections diffusées
• 650 000 documents disponibles librement en texte intégral
• 6 millions de documents PDF téléchargés en 2016
• 37 millions de documents consultés en 2016

 

Pour en savoir plus

Le portail : https://www.persee.fr
Le triple store : http://data.persee.fr
Le serveur OAI : http://oai.persee.fr/oai?verb=ListSets

1 Constitué en unité mixte de services depuis 2013, Persée a pour tutelles l’Université de Lyon, le CNRS et l’ENS de Lyon et bénéficie du soutien du

2 Ouverture, en 2017, d’athar.persee.fr (histoire de l’art) et d’education.persee.fr (histoire de l’éducation).

Notes

1 Constitué en unité mixte de services depuis 2013, Persée a pour tutelles l’Université de Lyon, le CNRS et l’ENS de Lyon et bénéficie du soutien du MENESR.

2 Ouverture, en 2017, d’athar.persee.fr (histoire de l’art) et d’education.persee.fr (histoire de l’éducation).

Illustrations

https://persee.fr

References

Bibliographical reference

Nathalie Fargier, « Persée : de la numérisation à la production de connaissances », Arabesques, 84 | 2017, 8.

Electronic reference

Nathalie Fargier, « Persée : de la numérisation à la production de connaissances », Arabesques [Online], 84 | 2017, Online since 08 juillet 2019, connection on 22 septembre 2021. URL : https://publications-prairial.fr/arabesques/index.php?id=477

Author

Nathalie Fargier

Directrice de l’UMS Persée

nathalie.fargier@persee.fr

Author resources in other databases

By this author

Copyright

CC BY-ND 2.0