Outils-Services

Signaler ISTEX, le bon gros géant

DOI : 10.35562/arabesques.1225

p. 20

Outline

Text

En matière de politique du signalement, le projet ISTEX offre l’opportunité d’articuler diverses opérations qui s’ignorent parfois.

La manne ISTEX tombe du ciel mais pas comme un cheveu sur la soupe. Elle doit s’inscrire dans les politiques des bibliothèques de l’IST : documentaire, d’achat des ressources numériques, de conservation à long terme des fichiers électroniques et des collections imprimées. Dans la politique du signalement enfin.

La liste des titres de périodiques adossée au contrat ISTEX fait fonction de ticket de caisse, qui indique ce qui est acheté : quels titres, pour quelle période. Mais un titre, du point de vue commercial, peut correspondre à plusieurs dans le registre ISSN. C’est pourquoi l’Abes « déplie » chaque titre : l’ensemble des ISSN qui se cachent derrière constitue ce que nous appelons « Métarevue ». Ce dépliage sert à affiner la négociation sur le contenu, pour en demander plus (« Vous n’avez pas oublié le titre qui précède celui-ci ? ») ou moins (« Ces deux titres comptent pour un, n’est-ce pas ? ») ; il prépare aussi le signalement et l’exemplarisation dans le Sudoc, en assurant la granularité nécessaire. Enfin, c’est avec la liste contractuelle que l’on évalue la livraison par l’éditeur. Or, ce qui est livré, ce ne sont pas des lingots de périodiques, mais de la menue monnaie d’articles – en général, deux fichiers par article, un PDF et un XML, plus ou moins structuré et donc analysable. Il nous a fallu développer un programme pour agréger les métadonnées de chaque article (ISSN, date, volumaison) et les rendre comparables à la liste contractuelle.

Un seul titre vous manque et tout est dépeuplé

Apparaît alors clairement le décalage entre la granularité Editeur et la granularité ISSN : un titre semble manquer, mais, en fait, les métadonnées de l’article ne contiennent pas l’ISSN de ce titre mais celui du titre le plus récent de la Métarevue. Apparaissent aussi les divergences de couverture. Elles ont diverses causes : livraison incomplète, volumes (ou années) non numérisés par l’éditeur, fichiers techniquement défectueux et non pris en compte dans les agrégations, interruption de publication. Les lacunes ou défaillances de la livraison finale sont à l’origine d’une divergence irréversible entre les documents de la plateforme de l’éditeur et ceux qui seront accessibles sur la plateforme ISTEX de l’Inist, au détriment de cette dernière. Ce déséquilibre s’accentue si l’éditeur décide de numériser de nouvelles périodes ; inversement, si un éditeur transfère un titre chez un concurrent et que ce titre n’est plus disponible sur sa plateforme, ISTEX y donnera toujours accès. Dans les deux cas, chaque corpus ISTEX est accessible via au moins deux plateformes, aux URL et aux couvertures différentes. BACON propose pour chaque achat ISTEX un fichier KBART qui renvoie vers la plateforme de l’éditeur ; parallèlement, il propose un imposant fichier KBART1 qui regroupe tous les titres d’ISTEX, avec la couverture KBART et bientôt les URL pointant vers la plateforme de diffusion ISTEX.

On peut même envisager, dans le Sudoc, un exemplaire Editeur et un exemplaire ISTEX, avec URL et états de collection respectifs : l’exemplaire ISTEX étant pérenne, il peut devenir un paramètre important dans une politique de désherbage ou de mutualisation des collections imprimées. C’est pourquoi, à côté des fichiers KBART ou des fichiers de préparation à l’exemplarisation automatique, l’Abes fournit la liste des notices de titres imprimés correspondant aux titres électroniques ISTEX, accompagnés des états de collection électroniques ISTEX. Il sera intéressant de mesurer l’impact des achats ISTEX sur la conservation des titres imprimés correspondants.

Enfin, en exploitant les métadonnées d’articles, on obtient une description du périodique au niveau du volume et même du fascicule. Elle pourrait servir de grille de saisie pour transcrire, dans les états de collection, les lacunes constatées dans une bibliothèque bien réelle.

Image

Mihai Balan / Flickr (CC BY-NC-SA-2.0)

1 Voir le billet : https://fil.abes.fr/2017/07/10/istex-lensemble-des-donnees-de-signalement-desormais-accessible

Notes

1 Voir le billet : https://fil.abes.fr/2017/07/10/istex-lensemble-des-donnees-de-signalement-desormais-accessible

Illustrations

Mihai Balan / Flickr (CC BY-NC-SA-2.0)

References

Bibliographical reference

Yann Nicolas, « Signaler ISTEX, le bon gros géant », Arabesques, 88 | 2018, 20.

Electronic reference

Yann Nicolas, « Signaler ISTEX, le bon gros géant », Arabesques [Online], 88 | 2018, Online since 03 septembre 2019, connection on 30 novembre 2021. URL : https://publications-prairial.fr/arabesques/index.php?id=1225

Author

Yann Nicolas

Département Métadonnées et Services aux réseaux, Abes

yann.nicolas@abes.fr

Author resources in other databases

By this author

Copyright

CC BY-ND 2.0