Star : une application au cœur d’un dispositif complexe

DOI : 10.35562/arabesques.2023

p. 10-11

Plan

Texte

Depuis la publication de l’arrêté du 7 août 2006 relatif aux modalités de dépôt, de signalement, de reproduction, de diffusion et de conservation des thèses ou des travaux présentés en soutenance en vue du doctorat1, chaque établissement habilité à délivrer des diplômes de doctorat doit faire le choix entre opter pour le dépôt des thèses sous leur forme papier ou sous leur forme électronique. Les établissements ayant fait le choix du dépôt électronique se voient offrir le service Star, application nationale pour le Signalement des thèses, archivage et recherche développée par l’ABES, leur permettant de procéder au signalement et à l’archivage pérenne de ces documents. Star sert d’interface entre les établissements de soutenance et les autres acteurs du paysage français intéressés par la valorisation des thèses. C’est le guichet unique par lequel l’établissement de soutenance peut donner à ses thèses de nouveaux débouchés, qu’il s’agisse de débouchés incontournables (archivage, signalement) ou optionnels (serveurs de diffusion extérieurs à l’établissement). L’application a été ouverte le 12 octobre 2006 ; à ce jour cinq vagues successives d’établissements se sont portés candidats à participer au projet. Au 1er septembre 2010, 93 établissements sont déployés dans l’application Star, 35 sont effectivement en production et ont donc choisi officiellement le mode de dépôt électronique pour leurs thèses.

L’application compte aujourd’hui plus de 2 200 thèses archivées.

Image

Un circuit à mettre en place

Le passage au dépôt électronique permet de rationaliser le circuit des thèses dans l’établissement. En effet, Star s’intéresse à l’ensemble des tâches à accomplir, aux différents acteurs impliqués et au mécanisme de validation dans la réalisation du processus de signalement et d’archivage de la thèse électronique.

L’alimentation

Les établissements utilisent l’application pour venir y déposer les fichiers (éditions d’archivage et de diffusion) de la thèse et saisir les métadonnées associées, qu’il s’agisse des métadonnées descriptives ou des métadonnées de gestion (administration, archivage, droits). Chaque établissement possède sur le web un espace de travail collaboratif, dans lequel interviennent ses différentes composantes (doctorant, école doctorale, scolarité, service commun de la documentation…), pour y effectuer les tâches pour lesquelles elles sont habilitées.

Les établissements ont également la possibilité d’importer les données déjà gérées dans leur propre environnement (système d’information, GED…) afin d’éviter les saisies multiples de métadonnées. C’est le format TEF2 qui est utilisé pour cet échange de données, ce schéma XML ayant précisément pour vocation d’échanger, sous une forme normalisée et validée, les métadonnées des thèses électroniques françaises.

Image

Les sorties

Après validation globale des fichiers et des métadonnées par un acteur habilité dans l’établissement, Star se charge d’une part, d’exporter les fichiers d’archives et certaines métadonnées vers la plateforme d’archivage du CINES3, d’autre part de convertir les métadonnées TEF en Unimarc pour alimenter en masse le catalogue Sudoc4.

L’archivage pérenne consiste à conserver le document et l’information qu’il contient, à conserver son aspect physique comme son aspect intellectuel, et cela sur le très long terme (trente ans et au-delà), de manière à pouvoir le rendre accessible et surtout intelligible.

Le signalement dans le catalogue Sudoc, incontournable pour constituer la bibliographie nationale des thèses, est simplifié pour les bibliothèques puisqu’il est effectué automatiquement.

Star alimente automatiquement un réservoir AOI-PMH5, permettant à l’ensemble de la communauté de réutiliser les données pour la constitution de leur propre base de données. Ce réservoir est moissonné régulièrement par DART6, Portail européen des thèses électroniques.

Image

Star permet à l’établissement de soutenance de récupérer ces métadonnées et/ou les fichiers déposés, dans le format souhaité (TEF, mais aussi DC7, Unimarc en XML) afin d’aider les établissements à répondre à l’obligation légale qui leur est faite de communiquer la thèse en leur sein (physiquement ou virtuellement).

Enfin, Star propose à chaque établissement des options supplémentaires : export de la version de diffusion de la thèse vers un serveur d’hébergement des thèses à l’ABES et/ou l’archive ouverte TEL8.

L’année 2010

En 2009, dans le cadre de l’étude de faisabilité d’un portail des thèses, il a été décidé de procéder à la réécriture technique de l’interface Star, afin de mieux l’intégrer au cœur du futur portail des thèses et permettre une véritable interopérabilité avec des bases de sujets de thèse. Cette réécriture s’est appuyée sur les remontées d’une enquête menée auprès des utilisateurs de Star en octobre 2009.

La nouvelle interface ouvre cet automne 2010. Toutes les fonctionnalités existantes dans la première version de Star y sont disponibles. Les équipes de l’ABES se sont attachées à améliorer la circulation des données et à permettre une saisie par formulaires plus facile et plus intuitive.

Un gros travail effectué autour du catalogue Sudoc permet également la mise en œuvre de nouvelles fonctionnalités. En effet, l’ABES s’est lancé dans un nouveau projet afin d’encourager la réutilisation des référentiels d’autorité du Sudoc par les applications documentaires relevant de l’enseignement supérieur et de la recherche : catalogues de bibliothèques, archives ouvertes et institutionnelles, plateformes pédagogiques, bibliothèques numériques, applications de gestion de la recherche…

Dans ce cadre l’application Star était depuis le début déjà reliée au Sudoc pour la création des liens aux autorités. Avec la nouvelle version de Star, il est possible non seulement de créer des liens aux autorités lorsque celles-ci existeront, mais également de créer directement de nouvelles autorités sans passer par le logiciel de catalogage WinIBW et sans sortir de l’application Star.

De la même façon, la création automatique de la notice de thèse dans le catalogue Sudoc peut être accompagnée de la création de l’exemplaire, fonction qui n’était pas disponible jusqu’à présent.

Été 2010

2 409 thèses étaient déposées, validées et archivées au CINES (Centre informatique national de l’enseignement supérieur) et 1 567 étaient en cours de traitement au 31 août 2010.

Nouvelles thèses validées : 206 en juillet & 46 en août

thelec@abes.fr

En résumé

Une thèse passée par Star est nécessairement la thèse qui a permis l’obtention du diplôme.

Avec l’accord du docteur, Star irrigue la (les) plateforme(s) de diffusion choisie(s) par l’établissement de soutenance en envoyant la version de la thèse destinée à la diffusion, et ses métadonnées. Par ailleurs, les métadonnées des thèses sont disséminées via l’exploitation d’un serveur OAI/PMH, multipliant ainsi les occasions de signalement de la thèse. L’utilisateur final accède alors au document en étant assuré d’être en présence de la thèse sanctionnée par l’établissement de soutenance (éventuellement après corrections demandées par le jury).

La pérennité de l’accès à la thèse est garantie par l’attribution d’une URL pérenne, à la fois adresse fiable et label d’authenticité. Ces URL pérennes sont un élément essentiel du projet de portail des thèses : la thèse pourra être citée, de façon pérenne, dans n’importe quel environnement (article, notice descriptive…).

1 http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=MENS0602085A%20

2 http://www.abes.fr/abes/page,403,tef.html

3 http://www.cines.fr/spip.php?rubrique219

4 http://www.sudoc.abes.fr

5 Open Archives Initiative Protocol for Metadata Harvesting http://www.openarchives.org/OAI/openarchivesprotocol.html

6 DART-Europe E-theses Portal http://www.dart-europe.eu

7 Dublin Core http://dublincore.org/

8 Thèses en ligne http://tel.archives-ouvertes.fr/

Notes

1 http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=MENS0602085A%20

2 http://www.abes.fr/abes/page,403,tef.html

3 http://www.cines.fr/spip.php?rubrique219

4 http://www.sudoc.abes.fr

5 Open Archives Initiative Protocol for Metadata Harvesting http://www.openarchives.org/OAI/openarchivesprotocol.html

6 DART-Europe E-theses Portal http://www.dart-europe.eu

7 Dublin Core http://dublincore.org/

8 Thèses en ligne http://tel.archives-ouvertes.fr/

Illustrations

Citer cet article

Référence papier

Marianne Giloux, « Star : une application au cœur d’un dispositif complexe », Arabesques, 60 | 2010, 10-11.

Référence électronique

Marianne Giloux, « Star : une application au cœur d’un dispositif complexe », Arabesques [En ligne], 60 | 2010, mis en ligne le 27 juillet 2020, consulté le 30 novembre 2021. URL : https://publications-prairial.fr/arabesques/index.php?id=2023

Auteur

Marianne Giloux

giloux@abes.fr

Autres ressources du même auteur

Articles du même auteur

Droits d'auteur

CC BY-ND 2.0