Favoriser l’accès pérenne à la documentation électronique

L’exemple du site de dépôt de l’ABES pour le groupement de commandes Elsevier ScienceDirect

DOI : 10.35562/arabesques.2161

p. 14

Plan

Texte

Contexte du projet

L’Agence bibliographique de l’enseignement supérieur porte dix marchés de fourniture de documentation électronique, au sein du pôle Groupements de commandes, et en lien avec Couperin, consortium universitaire de publications numériques.

Ces dix marchés, importants en terme de poids financier, concernent l’accès aux abonnements de CAIRN, CAS, DALLOZ, DOCTRI NAL, EBSCO, ELSEVIER, JSTOR, JURISCLASSEUR, LAMY LINE, PROQUEST.

Dans le cadre du contrat, négocié par Couperin et conclu entre Elsevier (ScienceDirect) et l’ABES, pour trois ans (2005-2007), fut prévue une possibilité intéressante : dans le cas où un établissement ne souhaitait pas participer au groupement de commandes suivant (2008-2009, voire 2010), il devait pouvoir accéder gratuitement aux titres précédemment acquis.

L’établissement avait donc la faculté de consulter les articles de ScienceDirect de 1995 à fin 2007, soit plus de 8 millions d’articles. Cette possibilité, intéressante pour les établissements, nécessitait néanmoins de se matérialiser.

L’ABES fut chargée de proposer une solution technique, via un site de dépôt, pour 120 établissements sur les 127 établissements du groupement de commandes.

L’ INIST (Institut de l’information scientifique et technique), de son côté, fut chargé de proposer une solution aux sept autres établissements publics à caractère scientifique et technologique (EPCST).

Les difficultés techniques du projet

Les contraintes de réalisation de la plateforme furent multiples :

  • réaliser un site proposant un mode de consultation proche de celui de ScienceDirect, quant à ses fonctionnalités (mode de recherche, feuilletage de listes de revues…) ;
  • ne proposer l’accès qu’aux documents autorisés (classement, distinction entre document autorisé, non autorisé) ;
  • traiter des données au format très hétérogène et peu normalisé ;
  • stocker et indexer une volumétrie inhabituelle de données – 8 millions d’articles en format plein texte et structuré soit un volume plus de 100 fois supérieur à celui du Sudoc…

Le site de dépôt aujourd’hui

La plateforme « Archives Elsevier » de l’ABES est prévue pour fonctionner par authentification par adresse IP. Il ne s’agit pas ici d’un archivage pérenne mais d’un accès pérenne. Ce dernier permet aux établissements de ne pas perdre le bénéfice des abonnements déjà acquittés en pouvant toujours avoir accès au contenu de ceux-ci. Tous les établissements du groupement de commandes (2005-2007) ayant repris leur participation dans le groupement de commandes Elsevier (2008-2009), aucun établissement n’utilise la plateforme actuellement.

Vers une solution générique ?

La solution originale proposée par l’ABES tend à pallier un des effets pervers de la dématérialisation pour les bibliothèques : la volatilité des contenus, le risque de payer x fois l’accès au même contenu.

Néanmoins, il semble difficile d’imaginer la réalisation de x sites de dépôt en fonction des types de données (articles, citations) et/ou du fournisseur de documentation électronique. Réfléchir à une solution générique semble plus prometteur même si cela nécessite de définir un dénominateur commun parfois difficile à trouver entre des types de données parfois très variés.

Citer cet article

Référence papier

Christophe Bonnefond et Isabelle Martin, « Favoriser l’accès pérenne à la documentation électronique », Arabesques, 53 | 2009, 14.

Référence électronique

Christophe Bonnefond et Isabelle Martin, « Favoriser l’accès pérenne à la documentation électronique », Arabesques [En ligne], 53 | 2009, mis en ligne le 10 septembre 2020, consulté le 30 novembre 2021. URL : https://publications-prairial.fr/arabesques/index.php?id=2161

Auteurs

Christophe Bonnefond

bonnefond@abes.fr

Autres ressources du même auteur

Articles du même auteur

Isabelle Martin

martin@abes.fr

Autres ressources du même auteur

Articles du même auteur

Droits d'auteur

CC BY-ND 2.0