76 | 2014
Enrichir pour partager

Les bibliothèques dans l'économie de la connaissance

Les bibliothèques et les institutions nationales ou internationales qui œuvrent à leurs côtés sont des acteurs incontournables pour la construction d’une économie de la connaissance ouverte et partagée. Ce dossier pointe la plus-value apportée à différents niveaux pour enrichir les données (hub de métadonnées de l’Abes), pour simplifier les échanges d’informations entre leurs producteurs (identifiant ISNI), pour faciliter l’accès aux métadonnées des publications en série (ISSN)… Ce mouvement n’en est qu’à ces débuts et le traitement automatique de masse dans le cadre du text et data mining devra lever encore quelques obstacles juridiques et techniques pour répondre aux besoins des étudiants et des chercheurs. En amont, les bibliothèques universitaires auront sans doute aussi à accompagner les enseignants chercheurs dans leur activité de publication en open access en termes de procédures et de mise à disposition d’outils (cf. l’expérience conduite à Clermont Université). Permettre à chacun de trouver son miel dans la ruche gigantesque d’informations et de données, tel est défi majeur à relever pour ces prochaines années.

Attachment