La TB en chantier

Le groupe formation : expliquer et sensibiliser

DOI : 10.35562/arabesques.259

p. 11

Outline

Text

Dès le début de la Transition bibliographique, la formation a fait partie intégrante du programme. Elle y tient même une place de choix. Nombreux sont ceux qui ont découvert, au cours d’une séance sur l’évolution des catalogues, des notions telles que FRBR, RDA, web de données ou RDF…

La mission qui incombe à ce groupe consiste à coordonner l’offre de formation des catalogueurs sur tout le territoire national. Dans un premier temps, les pilotes des trois groupes (Normalisation, Systèmes et données, Formation) définissent, en lien avec les directions de l’Abes et de la BnF, les orientations de travail.

Le groupe Formation tient, de son côté, des réunions bimestrielles, au cours desquelles il reprend les axes ainsi définis. Il prévoit les formations à concevoir – en fonction de l’avancée des travaux des deux autres groupes – et organise leur mise en œuvre.

Une articulation fine avec le réseau des formateurs

Le réseau national est constitué de 49 formateurs. Ils assurent des formations lorsqu’un organisme en fait la demande. En dispensant leurs connaissances auprès de l’enseignement supérieur et de la lecture publique, ils participent à la bonne couverture territoriale en matière d’évolution du catalogage. Outre l’animation de séances de formation, ils ont une série d’engagements : dans le travail sur les guides utilisateurs et les supports de formation, dans le dépouillement et l’analyse du dispositif national d’évaluation, éléments garantissant la qualité des formations, et dans la Journée des formateurs. En effet, une Journée annuelle offre aux membres du réseau l’opportunité de se réunir. Moment important pour la cohésion du réseau, cette Journée leur permet de découvrir l’actualité de la Transition bibliographique et d’échanger autour de leurs expériences et de l’évaluation nationale (voir l’encadré). Une seconde Journée vient s’ajouter parfois, consacrée plus spécifiquement au travail sur les guides et supports de formation.

Quant à la cohérence de l’action du groupe, celle-ci est garantie au niveau du pilotage. L’articulation est étroite avec les deux agences nationales, et se fait en corrélation avec la tutelle de la Transition bibliographique. Le pilotage du groupe s’inscrit aussi, et depuis le début, dans le cadre de l’action des Centres régionaux de formation aux métiers des bibliothèques (CRFCB) dans ce programme, puisque la pilote de ce groupe est une représentante de ce réseau, en poste à Médiat Rhône-Alpes. Par ailleurs, le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) est régulièrement associé pour la lecture publique.

Parmi les récentes actions du groupe Formation, citons l’élaboration de formations accompagnant les mises en application dans le réseau Sudoc, la définition des engagements pour les formateurs, la Journée 2017 des formateurs et une réflexion sur la création de supports. Un espace de travail partagé est en cours de construction.

L’année à venir sera quant à elle bien remplie, avec l’organisation d’une journée de travail sur les supports, des projets de formation, et la production de contenus pour le site Transition bibliographique.

Image

Pixabay (CCO)

L’ÉVALUATION NATIONALE : mesurer l’impact, adapter les contenus aux besoins

Depuis le début, en 2014, lors des formations proposées par le programme Transition bibliographique, les stagiaires sont invités à s’exprimer sur l’adéquation des contenus avec leurs besoins professionnels ; ils peuvent aussi émettre des souhaits de formations complémentaires. L’analyse des réponses permet au groupe Formation d’ajuster les contenus et d’orienter les exercices, mais aussi de déceler les nouveaux besoins nécessitant de nouveaux stages. D’autres questions – profil, statut, niveau de connaissances – permettent d’évaluer, d’année en année, le taux de couverture de la population professionnelle formée. Les lacunes apparues ont permis, par exemple, de relancer la promotion des formations auprès de la fonction publique territoriale et de maintenir l’information en direction des administrateurs de SIGB. Enfin, même si tous les stagiaires ne remplissent pas le questionnaire, on peut avancer quelques chiffres sur le suivi des stages :

« Sensibilisation à l’évolution des catalogues », au moins 216 stagiaires ;
« Application des règles RDA-FR publiées en 2016 », au moins 222 stagiaires ;
« Application des règles RDA-FR publiées en 2017 », au moins 312 stagiaires.

Laurent Piquemal
Membre du groupe Formation / Abes
piquemal@abes.fr

Illustrations

References

Bibliographical reference

Claire Toussaint, « Le groupe formation : expliquer et sensibiliser », Arabesques, 87 | 2017, 11.

Electronic reference

Claire Toussaint, « Le groupe formation : expliquer et sensibiliser », Arabesques [Online], 87 | 2017, Online since 01 décembre 2019, connection on 30 novembre 2021. URL : https://publications-prairial.fr/arabesques/index.php?id=259

Author

Claire Toussaint

Pilote du groupe Formation, Responsable pédagogique, Médiat Rhône-Alpes

claire.toussaint@univ-grenoble-alpes.fr

Author resources in other databases

By this author

Copyright

CC BY-ND 2.0